Pourquoi accoucher sans péridurale ?

Écrit par PACHA MAMAN : une maman qui partage ses astuces et ses conseils pratiques du quotidien.

Aujourd’hui, de plus en plus de femmes se posent la question sur l’accouchement sans péridurale. Est-ce seulement pour vivre un expérience authentique ou face à des préoccupations médicales ? Nous allons explorer les raisons qui incitent certaines femmes à faire ce choix.

Le choix de l’accouchement naturel

En premier lieu, il convient de préciser que la péridurale est une méthode d’anesthésie locale, laquelle permet de diminuer ou éliminer la douleur durant l’accouchement. Cependant, pour diverses raisons, de nombreuses femmes choisissent aujourd’hui d’opter pour un accouchement sans cette anesthésie.

L’une des principales raisons évoquées par ces mamans est le souhait de vivre un accouchement le plus naturel possible. En effet, leur volonté repose généralement sur une envie de ressentir pleinement chaque étape de la naissance de leur enfant sans être atténuée par un produit médicamenteux.

Ces femmes cherchent à développer une meilleure connexion entre leur corps et leur esprit au moment où elles mettent au monde leur bébé. L’accouchement sans péridurale leur permet de s’ancrer davantage dans le processus de l’accouchement, de s’écouter et de travailler en adéquation avec la nature.

YouTube video

Risques réduits pour la mère et l’enfant

Outre cet aspect plus spirituel, opter pour un accouchement sans péridurale présente aussi de potentiels avantages médicaux et physiologiques. En effet, l’absence d’anesthésie peut limiter certains risques liés à son administration. Par exemple, alors qu’une péridurale bien administrée ne présente généralement pas de danger, il existe des cas (bien que très rares) où une erreur d’injection a entraîné des complications.

De plus, en choisissant le chemin d’un accouchement naturel, vous aurez également plus de chances de réduire au minimum les interventions médicales comme par exemple, rupture artificielle de la poche des eaux, épisiotomie ou même utilisation de forceps ou autre instrument obstétrical. Ainsi, accoucher sans péridurale peut être vu comme une assurance de laisser les choses suivre leur cours naturel.

Lire aussi :  Les plus belles citations sur les mamans pour célébrer leur amour

Un meilleur contrôle du corps et une récupération facilitée

Par ailleurs, accoucher sans péridurale permet aux femmes de conserver un meilleur contrôle de leurs muscles pendant l’accouchement. En effet, sous l’effet de l’anesthésie, il se peut que certaines mamans soient moins en mesure de sentir et/ou maîtriser leurs muscles pelviens et abdominaux, ce qui peut entraîner une certaine difficulté durant l’accouchement.

Enfin, plusieurs femmes ayant accouché sans péridurale ont rapporté s’être mieux préparé et avoir ressenti moins de fatigue après la naissance, notamment en raison d’un meilleur maintien de leurs muscles pendant l’accouchement. Ce regain d’énergie leur permet ainsi de mieux profiter des premières heures avec leur nouveau-né et de récupérer plus rapidement.

YouTube video

Un choix personnel à discuter avec un professionnel

Le choix d’accoucher sans péridurale doit être un choix réfléchi et guidé par les recommandations de son professionnel de santé. Effectivement, bien que cette option puisse sembler attrayante pour celles qui souhaitent vivre une expérience naturelle, il ne faut pas oublier que chaque situation médicale est particulière et que seul un médecin sera habilité à déterminer si cette option est réalisable et sécuritaire.

Tout au long de votre grossesse, votre équipe soignante saura vous orienter vers la meilleure approche à adopter compte tenu des spécificités de votre situation. Il convient donc d’exprimer ses souhaits très clairement auprès de son médecin ou sa sage-femme, afin qu’ils puissent ajuster leur prise en charge.

Accoucher sans péridurale représente donc une décision personnelle mûrement réfléchie, adoptée dans l’espoir de vivre une naissance naturelle et moins médicalisée. Pour autant, n’oubliez pas que le choix de renoncer à la péridurale ne garantit pas pour autant un accouchement sans accroc ni douleur, et que la réponse de chaque femme face à cette expérience diffère. C’est pourquoi il est capital d’être bien informée et accompagnée lors des préparatifs autour de ce moment unique.