Troubles musculo-squelettiques : symptômes et traitements

Écrit par PACHA MAMAN : une maman qui partage ses astuces et ses conseils pratiques du quotidien.

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont des affections qui touchent les muscles, les articulations ou le système osseux. Ces pathologies sont fréquentes et concernent environ 10% de la population mondiale. Les principales causes de TMS sont l’âge, le mode de vie, les activités physiques, les blessures et les maladies. Les conséquences peuvent être graves et nécessitent une prise en charge médicale appropriée.

Quels sont les symptômes des TMS ?

Les symptômes des TMS diffèrent selon le type de maladie et la zone du corps affectée. Les signes les plus courants comprennent la douleur, la raideur, l’enflure, l’inflammation et la perte de mobilité. La douleur est la manifestation la plus commune et elle peut varier d’une personne à l’autre. Certaines personnes éprouvent de la douleur ponctuelle, alors que d’autres peuvent ressentir des douleurs chroniques. La douleur peut s’aggraver avec le temps et peut être très intense.

Les autres symptômes associés aux TMS incluent la faiblesse, le gonflement, l’engourdissement, les crampes musculaires et la limitation de la mobilité. Dans certains cas, la douleur peut irradier vers d’autres zones du corps et provoquer des engourdissements et des picotements. Certaines personnes peuvent également éprouver des difficultés à respirer ou avoir des vertiges.

Quelques exemples de troubles musculo-squelettiques

Les troubles musculo-squelettiques peuvent prendre diverses formes, notamment:

  • La tendinopathie : cette condition se caractérise par des douleurs intenses au niveau des tendons et des ligaments. Elle est souvent causée par un traumatisme, un surmenage ou une inflammation.
  • Le syndrome du canal carpien : il s’agit d’un trouble neurologique caractérisé par des douleurs et une faiblesse au niveau des poignets et des mains.
  • L’épicondylite : c’est une inflammation des tendons situés à la partie postérieure du coude et qui peut entraîner une douleur et une faiblesse des doigts.

Comment soulager les douleurs liées aux TMS ?

Il existe plusieurs moyens de soulager les douleurs liées aux TMS. Les traitements les plus efficaces sont ceux qui visent à réduire l’inflammation et à soulager la douleur. Les traitements non médicamenteux sont généralement considérés comme les plus efficaces et incluent la physiothérapie, l’exercice physique et les techniques de relaxation.

Lire aussi :  Grossesse extra-utérine : symptômes, diagnostic et conseils

La physiothérapie consiste à utiliser des exercices spécifiques pour soulager la douleur et améliorer la force et la mobilité. On peut également utiliser des techniques telles que la chaleur ou le froid, les ultrasons ou la stimulation électrique pour soulager la douleur. Les exercices de physiothérapie peuvent être effectués à la maison pour compléter le traitement.

Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sont également efficaces pour soulager les douleurs liées aux TMS. Ils peuvent être pris sous forme de comprimés ou de injections selon la gravité de la douleur. Certains médicaments peuvent également être utilisés en association avec des traitements alternatifs tels que l’acupuncture, l’ostéopathie, la chiropraxie ou encore des massages.

Quelques conseils pour prévenir les TMS

La meilleure façon de prévenir les TMS est d’adopter un mode de vie sain, qui comprend une alimentation équilibrée et de l’activité physique régulière. Il est également important de respecter les limites du corps et de ne pas trop forcer lors des activités physiques. Des exercices spécifiques peuvent être réalisés pour renforcer les muscles et améliorer la posture afin de prévenir les TMS.

De plus, il est recommandé de bien dormir chaque nuit, car une bonne nuit de sommeil peut améliorer la santé musculo-squelettique. Prendre des pauses régulières et étendre les muscles peut également contribuer à prévenir les TMS. Enfin, il est important de porter des chaussures adaptées à l’activité physique et de s’assurer que le matériel utilisé est approprié.

Conclusion sur les troubles musculo-squelettiques

Les troubles musculo-squelettiques sont fréquents et peuvent être très invalidants. Les symptômes les plus courants sont la douleur, la raideur, l’enflure, l’inflammation et la perte de mobilité. Les traitements les plus efficaces sont ceux qui visent à réduire l’inflammation et soulager la douleur. Il est également important de bien s’alimenter, de dormir suffisamment et de faire de l’exercice pour prévenir ces troubles.